Derniers articles

  • 1er mai 2018 : rassemblement pour partager un évènement revendicatif et culturel

    24 avril

    En association avec la CFDT Ile de France et la CFTC Ile de France, l’UNSA appelle ses militants à participer à un rassemblement à l’occasion de la fête du travail
    au FIAP Jean Monnet, 30 rue Cabanis,
    75014 PARIS (Métro Glacière, ligne 6).
    Luc Bérille, secrétaire général de l’UNSA, Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT et Philippe Louis, président de la CFTC interviendront en début de réunion.
    Nous assisterons à la diffusion d’un film en avant-première, ’7 minuti’, du réalisateur italien Michele Placido, film qui évoque l’histoire d’une usine textile en faillite d’un grand groupe industriel.
    Ce (...)

  • Loi asile et immigration : quand la dissuasion prend le pas sur l’accueil

    24 avril

    La loi asile et immigration, « pour une immigration maîtrisée et un droit d’asile effectif » a été adoptée en première lecture par l’Assemblée nationale dimanche 22 avril.
    L’UNSA tient à rappeler que la précédente loi en matière d’immigration date de 2016, et qu’aucun bilan effectif n’en a encore été tiré.
    L’UNSA s’inquiète, d’une part, que sous couvert d’accélérer le traitement des demandes d’asile, cette loi mette en péril l’effectivité du droit d’asile et les garanties qui lui sont attachées en prévoyant des dispositions qui complexifient les démarches pour les demandeurs d’asile, telles que :
    la réduction (...)

  • Lettre ouverte au Président de la République

    24 avril

    M. le Président, refusez qu’avec le secret des affaires, le secret ne devienne la règle et les libertés des exceptions
    Le 16 avril 2018
    Monsieur le Président,
    Le Parlement s’apprête à voter via une procédure accélérée une proposition de loi portant « sur la protection des savoir-faire et des informations commerciales non divulgués (secrets d’affaires) contre l’obtention, l’utilisation et la divulgation illicites ».
    Ce texte est la transposition d’une directive européenne adoptée en 2016, malgré les mises en garde des associations, des syndicats, des journalistes, et l’opposition massive des citoyens. Bien (...)

  • Vanessa Jereb : « Aujourd’hui, Emmanuel Macron doit écouter les organisations syndicales »

    21 avril

    Vanessa Jereb : « Aujourd’hui, Emmanuel Macron doit écouter les organisations syndicales »

    La secrétaire national de l’UNSA Vanessa Jereb le 20 avril sur le plateau de RT France.

    Vanessa Jereb, secrétaire nationale de l’UNSA, était l’invitée de RT France ce 20 avril. Elle déplore l’attitude du gouvernement dans la négociation avec les cheminots, qui explique selon elle la montée de la contestation dans la rue.

    Au lendemain de la mobilisation nationale qui a notamment regroupé les cheminots de la SNCF, les fonctionnaires, les personnels soignants des Ehpad, les retraités et les étudiants, Vanessa Jereb, secrétaire nationale de l’Union nationale des syndicats autonomes (UNSA), était l’invitée de RT France.

    Elle regrette que les négociations entre les syndicats de cheminots et le gouvernement aient été sabordées par ce dernier. « Quand un syndicat apprend par voie de presse qu’un des éléments de la négociation [la fin du statut des cheminots au 1er janvier 2020] est déjà tranché, non pas par la ministre dans la salle de négociations, mais par le Premier ministre, il y a un souci », explique-t-elle. « Le syndicat UNSA est un syndicat de dialogue, pas seulement dans la rue », poursuit-elle. « Nous sommes là pour construire le dialogue social, pour avancer. Mais aujourd’hui le gouvernement n’est pas du tout dans cette optique là », déplore-t-elle encore.

    Source : francais.rt.com (20 avril 2018)

  • Luc Bérille le 18 avril au journal du soir sur France 3

    19 avril

    http://www.unsa.org/IMG/mp4/180418_france3.mp4

  • L’UNSA fonction publique déplore une posture fermée et univoque du gouvernement

    16 avril

    Après avoir écouté attentivement le Président de la République et noté son silence sur la fonction publique, l’UNSA Fonction publique regrette que celui-ci n’envisage les services publics que sous l’angle d’un fardeau budgétaire alors qu’ils constituent le socle de la solidarité républicaine, réduisent significativement les inégalités sociales via les redistributions qu’ils opèrent et renforcent la cohésion sociale.Après avoir pris le temps d’examiner l’ensemble des éléments portés à sa connaissance sur les chantiers de la réforme de la fonction publique et d’analyser toutes les déclarations des ministres (...)

  • L’UNSA a participé au Comité exécutif de la CES

    16 avril

    Le 12 avril 2018, la Confédération européenne des Syndicats s’est réunie en comité exécutif extraordinaire à Bruxelles. L’UNSA y était représentée par Émilie Trigo, secrétaire nationale.
    Ce comité a été l’occasion d’aborder les sujets d’actualité européenne, tels que l’ouverture de discussions sur une alliance européenne pour la convergence des salaires vers le haut, le détachement des travailleurs, ou la mise à jour sur le Règlement général sur la protection des données.
    Ce comité a aussi été l’occasion de valider une position de la CES concernant une Autorité Européenne du Travail forte.
    En effet, une (...)

  • Tribune parue dans Libération

    13 avril

    Luc Bérille, secrétaire général de l’UNSA, Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, et Philippe Louis, président de la CFTC ont cosigné une tribune parue dans Libération dans l’édition de ce jour, vendredi 13 avril 2018.

    Au lendemain de l’intervention du président de la République sur TF 1 hier, elle prend un relief particulier en affirmant le besoin impérieux de démocratie sociale.

    Pour lire cette tribune, cliquer ici.

  • Projet de loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel »

    11 avril

    Le projet de loi qui vient de passer au Conseil d’État sera présenté au Conseil National de l’Emploi, de la Formation et de l’Orientation Professionnelles (CNEFOP) le mardi 10 avril en séance plénière en présence de la ministre du travail.
    L’UNSA y participera.
    Ce projet de loi comporte un volet formation professionnelle, apprentissage, assurance chômage mais aussi des dispositions sur l’emploi des travailleurs handicapés, le détachement de salariés, la lutte contre le travail illégal, l’égalité salariale, la lutte contre les violences sexuelles et sexistes et la mobilité des fonctionnaires.
    Ce projet de (...)

  • Période préparatoire au reclassement : une avancée concrète pour les fonctionnaires

    11 avril

    Lors du Conseil supérieur de la fonction publique d’État (CSFPE), le projet de décret permettant de créer une période d’un an préparatoire au reclassement des agents reconnus inaptes à l’exercice de leur fonction a reçu un avis favorable.
    L’UNSA Fonction Publique a voté ce projet issu de l’ordonnance du 20 janvier 2017 négociée âprement fin 2016.
    C’est un droit nouveau qui voit le jour.
    En savoir plus : consulter le site de l’UNSA Fonction Publique
    http://www.unsa-fp.org/?Periode-Preparatoire-au-Reclassement-une-avancee-concrete-pour-les

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 280

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL