Derniers articles

  • OURAGAN IRMA : AVEC SOLIDARITE LAÏQUE SOUTIEN AUX POPULATIONS AFFECTEES DES ANTILLES

    20 septembre

    Après le passage dévastateur de l’ouragan Irma sur les Antilles, touchant particulièrement les îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy, l’UNSA s’associe à Solidarité Laïque, pour se mobiliser et soutenir les populations affectées.(...)

  • DERNIERE MINUTE ! TRIBUNE UNSA-CFDT-CFTC : REFORME DU CODE DU TRAVAIL, LE COMPTE N’Y EST PAS !

    20 septembre

    Luc Bérille (secrétaire général de l’UNSA), Laurent Berger (secrétaire général de la CFDT) et Philippe Louis (président de la CFTC) ont publié une tribune dans Les Echos(...)

    Luc Bérille (secrétaire général de l’UNSA), Laurent Berger (secrétaire général de la CFDT) et Philippe Louis (président de la CFTC) ont publié une tribune dans Les Echos.

    "Le gouvernement avait toute légitimité de légiférer par ordonnances pour réformer le marché du travail. Mais il l’a fait au détriment des salariés. Il peut encore - et il doit - changer de trajectoire."

    Retrouvez cette tribune sur le site de l’UNSA : http://www.unsa.org

  • L’UNSA mobilisée contre des ordonnances déséquilibrées

    20 septembre

    {{}}
    L’UNSA déplore que la construction commune d’une action nationale ait été rendue impossible, alors que, au-delà des spécificités d’analyse propres à leur sensibilité, la totalité des organisations syndicales est très critique quant à l’architecture générale des projets d’ordonnance.

    Les "intérêts de boutique" de certains auront encore une fois pris le dessus : exclure a priori des partenaires, ne concevoir l’unité que sous forme d’un ralliement des autres à sa propre initiative et sa propre plate-forme, arrêtées en solitaire plusieurs mois avant, voilà le visage d’une certaine sorte de syndicalisme, autocentré sur lui-même et incapable de se transcender quand la situation l’exige.(...)

  • Tribune UNSA-CFDT-CFTC : Réforme du travail , le compte n’y est pas !

    20 septembre

    Luc Bérille (secrétaire général de l’UNSA), Laurent Berger (secrétaire général de la CFDT) et Philippe Louis (président de la CFTC) ont publié une tribune dans Les Echos.

    ’Le gouvernement avait toute légitimité de légiférer par ordonnances pour réformer le marché du travail. Mais il l’a fait au détriment des salariés. Il peut encore - et il doit - changer de trajectoire.’

    Cliquer ici pour lire la tribune.

    Philippe Louis (CFTC), Luc Bérille (UNSA) et Laurent Berger (CFDT)

    L’UNSA, la CFDT et la CFTC (...)

  • Fonction Publique : appel commun à une journée d’actions le mardi 10 octobre 2017 Fonction Publique

    15 septembre

    Les 9 organisations syndicales de la Fonction Publique, dont l’UNSA-FP, ont décidé d’un appel commun à une journée d’actions le mardi 10 octobre 2017, jour du rendez-vous salarial.

    Dans chaque département, les fédérations détermineront les modalités qui seront communiquées à l’ensemble des fonctionnaires et agents publics.(...)

  • Mardi 10 octobre appel unitaire à une journée d’action Fonction Publique

    15 septembre

    Toutes les organisations syndicales de la fonction publique appellent à une journée d’action avec grève, manifestation et rassemblement le Mardi 10 octobre 2017 jour du rendez-vous salarial.(...)

  • Non à des ordonnances déséquilibrées

    13 septembre

    Prétendre réguler les relations de travail en les déséquilibrant au profit des chefs d’entreprise, c’est oublier l’objectif de justice que doit viser la loi. Dans le domaine du Travail, cela implique de compenser par le droit la relation de subordination entre le salarié et son employeur, de conforter la possibilité de représentation collective de salariés que leur contrat individuel de travail isole.

    - En facilitant les licenciements, allant jusqu’à imposer à la justice prud’homale une limitation des indemnités versées aux victimes de licenciements illégaux,
    - en réduisant les moyens et la capacité de représentation collective des salariés en entreprise, à travers l’imposition
    d’une instance unique du personnel,
    - en ouvrant la voie à des négociations dans l’entreprise sans organisation syndicale, les projets d’ordonnance déséquilibrent les relations de travail.
    Équilibrer les relations de travail, c’est une question de justice sociale autant que d’efficacité économique. C’est pourquoi nous, soussignés, demandons au gouvernement de renoncer à ces mesures.

    Je signe, je fais signer la pétition UNSA
    Ordonnances : l’analyse de l’UNSA

  • Ordonnances : suite...

    13 septembre

    Les projets d’ordonnance ont été soumis la semaine dernière pour avis, en totalité ou en partie, à la plupart des instances dont la consultation est légalement obligatoire.
    Dans celles où elle siégeait (CNEFOP, CSEP, CNAV...), l’UNSA a émis un vote négatif. Sur de nombreux sujets en effet, les mesures sont nettement déséquilibrées en défaveur des salariés.
    Les textes ne sont encore que des projets : Ils ne deviendront définitifs que lorsque le conseil des ministres les aura adoptés, dans la semaine du 18 au 22 septembre.
    C’est pourquoi l’UNSA maintient nationalement ses interventions auprès du (...)

  • OURAGAN IRMA : SOUTIEN ET SOLIDARITE AVEC LES HABITANTS DE SAINT-MARTIN ET SAINT-BARTHELEMY

    13 septembre

    L’ouragan Irma a dévasté Saint-Martin et Saint-Barthélemy, provoquant de nombreux morts et blessés et des destructions considérables.
    Devant cette situation dramatique, Luc Bérille, secrétaire général de l’UNSA, a adressé un message de soutien et de solidarité à nos camarades de l’Union Régionale UNSA de Guadeloupe qui agissent au quotidien sur ce territoire.
    En novembre 2016, une délégation de l’UNSA s’était rendue en Guadeloupe et à Saint-Martin pour y rencontrer les responsables et militants UNSA locaux. Nous avions alors mesuré l’ampleur des problématiques économiques et sociales.
    Le désastre causé par (...)

  • Contrats aidés : brutalité ne vaut pas concertation

    12 septembre

    Le Premier Ministre a confirmé le 3 septembre qu’il y aurait « l’an prochain, nettement moins de contrats aidés » qu’en 2017, dans la continuité des annonces de cet été.
    L’UNSA regrette la brutalité de ces décisions prises sans concertation, sans qu’un bilan qualitatif et quantitatif ait été réalisé et sans qu’aucun nouveau dispositif soit envisagé pour les personnes concernées et les missions qu’elles effectuaient.
    Cette annonce apparait plus comme étant une variable d’ajustement budgétaire au moment où des discussions vont s’ouvrir sur la réforme de la formation professionnelle et sur le système (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 210

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL