Derniers articles

  • L’UNSA contre la baisse des APL

    26 juillet

    24 juillet 2017 - L’annonce par le gouvernement d’une baisse du montant des Aides Personnelles au Logement (APL) de 5 € par mois est, pour l’UNSA, inacceptable.
    La logique selon laquelle, pour réduire la dépense publique, il n’y aurait (...)

  • Le CESE contre les discriminations syndicales !

    19 juillet

    Le Conseil économique social et environnemental (CESE), le 13 juillet, a adopté à l’unanimité l’avis

    "Repérer, prévenir et lutter contre les discriminations syndicales" (www.lecese.fr)(...)

  • Ordonnances code du Travail : dernier round

    18 juillet

    La concertation entre le gouvernement et les partenaires sociaux entre dans sa dernière phase cette semaine sur le thème "sécuriser les relations de travail pour les entreprises et pour les salariés".

    Ce sujet inclut, entre autres, la barémisation des indemnités pour préjudice de licenciement abusif imposé aux prud’hommes(...)

  • Modification du code du Travail par ordonnances : 2ème thème de concertation

    10 juillet

    Après avoir terminé la 1ère phase de concertation sur le thème "l’articulation accord d’entreprise/accord de branche et l’élargissement sécurisé du champ de la négociation collective" (pour retrouver l’analyse de l’UNSA, cliquer ici.
    ) (...)

  • Retour du jour de carence : démagogique et injuste

    7 juillet

    La décision de réintroduire un jour de carence, annoncée par le ministre Gérald Darmanin lors des États Généraux des comptes de la nation, est profondément injuste car elle nuit à la santé des agents publics alors que leurs conditions de travail se dégradent fortement. Les agents ne s’absentent pas sans raison !

    Elle est démagogique car ce n’est pas cette mesure représentant 170 millions d’euros qui rééquilibrera le budget de la France et qui permettra d’économiser les 5 milliards nécessaires pour boucler le budget 2017, selon l’audit de la Cour des comptes. Elle est tout simplement inutile !

    Elle est injuste car les agents ne sont pas couverts par une convention collective comme les deux tiers des salariés.

    Elle est injuste, en particulier, pour tous les agents qui exercent par tous les temps en extérieur ou pour tous ceux qui ne peuvent absolument pas assurer leur mission en cas de maladie au risque de contaminer les plus fragiles comme à l’hôpital.

    Elle est démagogique et populiste.

    Pour l’UNSA-Fonction Publique, après le gel annoncé de la valeur du point d’indice, cette mesure apparait comme un manque de reconnaissance de l’implication des agents publics dans leurs missions. Le ministre a également confirmé la suppression de 120 000 postes. La fonction publique et les agents publics ne peuvent être ramenés en permanence à une ligne budgétaire !

    L’UNSA-Fonction Publique demande une amélioration des conditions de travail et une réelle qualité de vie au travail. C’est ce qu’elle réaffirmera lors du prochain Conseil Commun de la Fonction Publique en demandant, entre autres, au ministre de l’action et des comptes publics de permettre à tous les agents de disposer d’une protection sociale complémentaire incluant une participation significative des employeurs publics.

    De plus, si carence il y a, c’est bien celle du dialogue social, sur les trois récentes annonces qui frappent les agents publics.

    Bagnolet le 7 juillet 2017
    Luc Farré
    Secrétaire Général de l’UNSA Fonction Publique

  • Hommage à Simone Veil

    4 juillet

    Simone Veil est décédée ce 30 juin. L’UNSA présente ses condoléances à sa famille et salue sa mémoire.

    En portant la loi du 17 janvier 1975 dépénalisant le recours à l’avortement en France, sept ans après la loi Neuwirth autorisant la contraception, Simone Veil restera à jamais l’une de celles par laquelle les droits des femmes, à commencer par celui d’avoir la maîtrise de son corps, auront franchi une étape décisive vers l’égalité.

    Européenne convaincue, première Présidente du Parlement européen en 1979, elle aura aussi contribué, à travers son action dans la Fondation pour la mémoire de la Shoah, à faire du combat pour la dignité humaine et le respect des droits humains, un devoir pour tout démocrate.

  • Gel du point d’indice : mauvaise nouvelle mais pas une surprise !

    30 juin

    L’UNSA Fonction Publique est attachée à l’augmentation de la valeur du point d’indice, base des rémunérations des 5,4 millions d’agents publics.

    L’UNSA Fonction Publique prend acte du gel de cette valeur, déjà évoqué par le Ministre de l’Action et des Comptes publics lors de sa rencontre avec l’UNSA le 24 mai dernier, au regard de l’évolution du déficit budgétaire que devait préciser l’audit des finances publiques.

    L’UNSA Fonction Publique regrette cette décision !

    L’UNSA Fonction Publique constate qu’elle renforce son analyse sur le bien-fondé du contenu du protocole PPCR, en particulier la dernière hausse de 1,2 % de la valeur du point d’indice, qui a permis et qui va permettre une évolution positive des rémunérations.

    L’UNSA Fonction Publique attend le rendez-vous salarial pour 2017, prévu par les textes et les accords et confirmé par le Ministre. Elle demandera d’autres mesures pour permettre la progression du pouvoir d’achat des agents publics comme le Président de la République l’a annoncée dans sa campagne.

    L’UNSA Fonction Publique aura une attention toute particulière pour les agents de catégorie C, pour les agents les moins rémunérés, titulaires et contractuels. Tous les agents de la fonction publique ont besoin de reconnaissance. Celle-ci passe par l’évolution positive de leur pouvoir d’achat. L’UNSA Fonction Publique rappelle qu’ils assurent leurs missions avec dévouement, au service des citoyens et de la France.

  • Réforme du code du Travail par ordonnances : Des précisions au caractère encore très général

    30 juin

    À l’occasion de l’adoption par le conseil des ministres du projet de loi d’habilitation à réformer le code du Travail par ordonnances, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a rendu public un point d’étape après le premier cycle de concertation avec les partenaires sociaux.

    Voici les premières analyses de l’UNSA. (...)

  • L’UNSA a assisté à l’Assemblée plénière de la CNCDH

    27 juin

    L’UNSA, représentée par Emilie Trigo, secrétaire nationale, a participé à l’assemblée plénière de la Commission Nationale Consultative pour les Droits de l’Homme, ce jeudi 22 juin 2017(...)

  • Réforme du code du Travail : la concertation continue

    27 juin

    Conformément à la feuille de route gouvernementale, la concertation entre dans sa 2ème phase(...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 200

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL